LOGOPEDIE

 

La dysphasie  est un trouble PRIMAIRE du langage d’origine neurologique, caractérisé par des problèmes graves de la compréhension et/ou de l’expression du langage oral. Elle se manifeste chez les enfants dès le début de l’acquisition du langage, et les difficultés qu’elle occasionne vont être durables et sévères.

Le trouble est durable, non seulement l’enfant parle tard, mais il parle mal encore à 6 ans. Sa perception auditivo-verbale peut être altérée, son vocabulaire réduit, sa syntaxe élémentaire et son discours peu élaboré. Sa compréhension est variable, mais en général relativement préservée.

La sévérité des diverses formes de dysphasie est variable en nature et en intensité selon les sujets.

La question du diagnostic est une préoccupation essentielle pour les parents qui sont les premiers à se rendre compte que l’enfant a un développement de langage différent.

Un examen pluridisciplinaire sera réalisé afin de poser un diagnostic et d’éliminer toute autre cause possible du trouble :

* Examen logopédique

* Examen médical (médecin spécialiste...)

* Examen neurologique (EEG, IRM...)

* Examen psychologique (Quotient Intellectuel)

* Examen ORL et audiométrique

* Examen psychomoteur

Les troubles du langage, contrairement au retard de langage, perdurent dans le temps si l’enfant n’est pas pris en charge en charge de manière adéquate. On ne parle pas de « déclic » car ils ne disparaissent pas spontanément.

Une prise en charge paramédicale précoce et adaptée sera indispensable afin de permettre à l’enfant d’évoluer favorablement à l’école et dans sa vie quotidienne.

 

Sites internet et lectures : http://www.apead.be

100 idées pour venir en aide aux enfants dysphasiques. Monique TOUZIN & Marie Noelle LEROUX. Tom Pousse.

Les dysphasies. Christelle Maillart, Marie-Anne Schelstraete, Émilie Collette. Elsevier Masson.

© Créé par

GRAPHUP